Rien ne vaut l'amour d'un père (Jae Hee & Ji Wan)

Aller en bas

Rien ne vaut l'amour d'un père (Jae Hee & Ji Wan)

Message par Jung Ji Wan le Dim 8 Juil - 14:15

Ji Wan & Jae Hee


Les vacances avaient à peine commencé que ma première destination fut l'hôpital. Mon rôle de père était loin d'être un fardeau, mais constituait la plus effroyable douleur qui eusse pu m'être affligée, car mon fils et moi n'étions réunis que lors des vacances scolaires. Je déposai à l'accueil le balai que j'avais loué pour venir, et me dirigeai vers la chambre de ma raison d'être. Cela faisait déjà un an qu'il était enfermé dans cet hôpital, et je n'avais passé qu'un quart de ce temps auprès de lui. Je m'en voulais éperdument. J'étais presque un aussi mauvais père que le mien. Lorsque j'entrai dans la chambre, je le découvris endormi, serrant contre lui la peluche que je lui avais apporté lors de ma précédente visite. Cette vision m'arracha un sourire, et je déposai dans son lit à barreaux un nouveau cadeau, avant de m'asseoir dans le fauteuil. L'infirmière chargée de le surveiller s'éclipsa dès que je lui fis signe de partir, et je passai des heures à l'observer silencieusement. Une demi journée avait passé lorsqu'il ouvrit enfin les yeux et me fit grâce d'un de ses magnifiques sourires. Je le pris dans mes bras, lui embrassai la joue. Il me sembla maigre, fragile. Davantage en tout cas qu'il ne l'était la dernière fois. Rien qu'à cette pensée, mon coeur se contracta. Mais sa peau reprenait un peu de couleur - son état de santé était-il en progression ? Son petit poing se resserra autour de mon index, et je me senti à cet instant déborder d'amour. Nous restâmes dans un silence précieux durant une bonne heure avant qu'il ne se mette à pleurer. Je compris alors qu'il était temps de le nourrir, car la couche ne semblait pas pleine. Je sorti, mon fils dans les bras, et pris l’ascenseur jusqu'au rez-de-chaussée, où se trouvait la cafétéria.

- Un steak de dragon, s'il vous plaît. Bien saignant. Et pour lui, auriez-vous du lait de licorne ?
- Rien pour accompagner le steak ? Lait de licorne, on en a m'sieur.
- Seulement du steak. Puis-je vous demander d'en remplir ce biberon ?

La serveuse acquiesça et emmena avec elle le biberon que je lui tendais. Je tenais toujours JaeBum dans mes bras, et tentais de le garder calme. Il avait cessé de pleurer en sentant l'odeur de nourriture que dégageait la cafétéria, mais étant habitué à l'isolement, il devait être tétanisé de la présence d'une telle foule. Puis, contre toute attente, une voix me parvint à l'oreille.

- Hey ! Ji Wan ! Qu'est ce que tu fiche ici ?


Dernière édition par Jung Ji Wan le Dim 2 Sep - 15:04, édité 1 fois
avatar
Jung Ji Wan
Botruc

Messages : 128
Date d'inscription : 04/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche de mon frère malade.

Message par Shin Jae Hee le Lun 9 Juil - 21:26


Ma journée commençait plutôt bien, une des premières journées de vacances. J'allais me rendre dans la chambre de Wan Hyung pour passer ma journée avec lui quand je reçus un appel. C'était .mon frère, Kwang Jin.

- Jae Hee, on a besoin de toi ! Hyuk Jin est à l'hosto, il a encore fait une crise, mais là c'est grave, dégrouille-toi d'aller le voir !

Je voulais passer mon après midi avec Hyungie moi... Mais j'avais d'autres chats à fouetter ( Yaaaah ! ) Et la situation était plus que critique pour mon frère. Le temps pressait, je devais me rendre sur l'île de l'hôpital.

-D'accord, j'arrive, t'inquiète ! Je suppose que papa n'a pas daigné se pointer ! Ce gros...

Je n'eus pas temps de finir ma phrase avant qu'il ne raccroche. Je ne m'attendais pas à voir mon père, cet être indigne et sans pitié... Je me dirigeai donc vers mon hippogriffe favori, le splendide Sapaieo, ce qui signifie Saphir en coréen. C'est moi qui lui ai donné ce nom, car il est resplendissant, tel une pierre de Saphir. Vient la fin de mon voyage vers l'île de l'hôpital. J'étais perdu ici, ce n'est pas un endroit que j'avais l'habitude de fréquenter en fait. Je n'avais appris qu'une chose à l’accueil, c'était qu'il se trouvait dans les chambre n°158 de l'hôpital. Mais je n'avais aucune idée de où se trouvait cette pièce, j'allais donc devoir retourner à l'accueil, mais j'avais peur d'avoir l'air bête, je me suis donc dirigé vers un endroit où il y avait du monde, la cafét'. Le monde affluait, et je devais trouver quelqu'un pour m'indiquer le chemin. J'étais en train de regarder autour de moi quand j'aperçus un visage familier.

- Hey ! Ji Wan ! Qu'est ce que tu fiche ici ?

J'étais étonné de le voir ici, comme quoi, c'est mon camarde de chambre et je le vois jamais dans ma piaule, mais j'arrive à le croiser à l'hospice !
avatar
Shin Jae Hee
Patacitrouille

Messages : 385
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rien ne vaut l'amour d'un père (Jae Hee & Ji Wan)

Message par Jung Ji Wan le Mar 10 Juil - 16:53

Shin Jae Hee, mon camarade de chambre. Il ne manquait plus que ça ! Je mis un certain temps à trouver les mots justes pour justifier ma présence à l'hôpital, mais ce fut mon fils qui brisa le silence par un hoquet. Après un regard tendre envers mon bébé, je levai les yeux vers mon interlocuteur.

- Je suis un habitué, voilà tout.

Il n'allait sûrement pas mordre à l'hameçon. Jae Bum me ressemble trait pour trait, et tout le monde savait que je n'avais pas de petit frère. J'étais cuit. Comme à chaque fois que mes émotions prenaient le dessus sur mon calme, je sentais mes crocs s'allonger. Quelle émotion ? La peur, pardi ! Si Jae Hee allait raconter à toute l'Académie que j'avais un fils, que je chérissais plus que toute autre chose, plus personne ne me laisserait tranquille. Plus personne n'aurait peur de moi. Ma solitude m'aurais alors glissé entre les doigts et les rumeurs iraient bien vite à mon sujet. Ou alors, si quelqu'un remontait jusqu'à la cause de la présence de mon fils à l'hôpital, qu'allait-il se passer ? S'ils apprenaient quel monstre j'étais ? La serveuse vint déposer sur la table le steak de dragon et le biberon de lait de licorne. Donnant le biberon à mon bébé, je n'osai même pas regarder mon camarade de chambre lorsque j'ouvris à nouveau la bouche.

- Et toi, quel vent t'amène ?

Je sentais son regard peser sur moi. Quel sentiment désagréable ! Je préférai me concentrer sur la nutrition de Jae Bum que de croiser le regard de l'apprenti sorcier.
avatar
Jung Ji Wan
Botruc

Messages : 128
Date d'inscription : 04/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rien ne vaut l'amour d'un père (Jae Hee & Ji Wan)

Message par Shin Jae Hee le Mer 11 Juil - 21:39

Voilà que JiWan se retournait. Il tenait un bébé dans les bras, je m'aperçus sous le petit bruit que provoquait son hoquet.


- Je suis un habitué, voilà tout.


Un habitué ? Je ne savais ce qu'il entendait par le mot "habitué", mais cela me semblait bizarre. Je sourcillai alors que je le sentais plutôt mal à l'aise, peureux. Je ne l'avais jamais vu comme ça, il m'avais l'air vraiment tendu.

Une serveuse arriva et donna un lait de licorne et un steak sans accompagnement. Puis Ji Wan donnait le biberon au bébé qu'il tenait dans les bras. Je voyait en eux des traits communs, j'avais l'impression de voir un père et son fils, ils se ressemblait, c'était flagrant. Je voulais demander à mon camarade de chambre s'il s'agissait de son enfant. Mais je ne voulais pas le mettre encore plus mal à l'aise qu'il ne l'était déjà. Mais la question trottait dans ma tête. Au moment où j'ouvris la bouche pour parler, Ji Wan me devança :

- Et toi, quel vent t'amène ?

Je l'avais presque oublié, mais lui, il m'attendait, mon frère était en train de se battre pour rester en vie, et moi je discutais. Mais je ne pouvais mettre un vent à mon ami Ji Wan.

-En fait je suis à la recherche de la chambre numéro 158. Car mon frère a fait une crise, ça lui arrive souvent, mais il paraît que là c'est grave. Mais je suis un peu perdu dans ce lieu. C'est pour ça que je suis venu vers la cafet' pour y trouver des gens capables de me guider. Mais au fait Ji Wan, je te promets que je ne dirais rien, mais c'est qui ce bébé ? Je sais pas, je trouve qu'il te ressemble beaucoup.

J'avais dit une chose que je ne voulais pas dire. C'était là mon plus gros défaut. Quand je commence à parler, je peux dire n'importe quoi, tout ce qui me passe par la tête, notamment les idées fixes. Je le sentais un peu stressé depuis ma question, j'avais réussi à mettre Ji Wan mal à l'aise. Mais en même temmps, j'avoue que j'attendais sa réponse avec impatience.


Dernière édition par Shin Jae Hee le Jeu 12 Juil - 8:50, édité 2 fois
avatar
Shin Jae Hee
Patacitrouille

Messages : 385
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rien ne vaut l'amour d'un père (Jae Hee & Ji Wan)

Message par Jung Ji Wan le Mer 11 Juil - 22:18

-En fait je suis à la recherche de la chambre numéro 158. Car mon frère a fait une crise, ça lui arrive souvent, mais il paraît que là c'est grave. Mais je suis un peu perdu dans ce lieu. C'est pour ça que je suis venu vers la cafet' pour y trouver des gens capables de me guider. Mais au fait Ji Wan, je te promets que je ne dirais rien, mais c'est qui ce bébé ? Je sais pas, je trouve qu'il te ressemble beaucoup.

J'avais bien remarqué que Jae Hee observait mon fils assez méticuleusement, mais j'étais loin de m'attendre à une question aussi directe. Ses paroles foudroyèrent mon pauvre coeur de demi-mortel. A cet instant, Jae Bum tétait une dernière fois le biberon et lâchait un petit rot qui m'arracha un sourire. Après une profonde inspiration, je me résignai à avouer la vérité à mon camarade de chambre. Après tout, il avait deviné par lui même - je n'avais plus vraiment d'échappatoire, si ce n'était le mensonge, pour lequel je n'étais pas vraiment doué.

- Cet enfant est le fruit de mon égoïsme et de ma cruauté. Une pauvre créature sans défense qui n'a pas mérité un tel monstre de père.

Je jetai pour la première fois un oeil à mon steak de dragon. Il avait été cuit. J'aurais plutôt dû le demander cru, car j'avais oublié qu'un dragon ne saigne pas beaucoup. Je donnai un coup de baguette et fis disparaître le steak de l'assiette, histoire de faire croire à la serveuse que j'avais mangé le repas qu'elle m'avait servi - je ne voulais pas qu'elle s'aperçoive du gâchis - et posais le biberon ainsi qu'un gallion d'or sur le plateau. Je me levai ensuite, mon fils à moitié endormi dans mes bras.

- Nous dormons dans la chambre 157, ton frère doit donc être juste en face. Je t'y emmène.

Je nous frayai un chemin parmi les tables, et l'emmenai ensuite vers l'ascenseur. Une fois à l'intérieur, je posai à mon tour une question indiscrète.

- Il fait quoi comme crises ton frère ?

Je n'en avais effectivement jamais entendu parler. Il faut dire que je l'écoutais pas trop parler, à l'Académie. Ses histoires avec le génie et l'écureuil ne m'intéressaient pas, alors, j'avais fini par lui dire que je ne l'écouterais plus. Donc les échanges s'étaient faits rares dans notre chambre. Mais là, on était tous les deux dans des situations délicates, et ce point commun m'avait poussé à vouloir en savoir davantage sur lui. J'appuyai sur le bouton qui permettait de monter au 15ème étage et serrai contre moi le petit corps fragile de Jaebum.
avatar
Jung Ji Wan
Botruc

Messages : 128
Date d'inscription : 04/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rien ne vaut l'amour d'un père (Jae Hee & Ji Wan)

Message par Shin Jae Hee le Jeu 12 Juil - 13:36

Après ma question, le silence prit place dans notre conversation. Il fut rompu quand son fils finit de boire son biberon, et fit un petit rot. Puis Ji Wan relança la conversation :

- Cet enfant est le fruit de mon égoïsme et de ma cruauté. Une pauvre créature sans défense qui n'a pas mérité un tel monstre de père.

Je l'avais deviné, il s'agissait bien de son fils. J'vais envie de le dire à tout le monde à l'Académie, mais je ne voulais pas le faire par peur de Ji Wan, déjà que j'en avais peur, mais je n'avais pas envie de le voir énervé. Mais ceci pouvait être une menace pour lui, s'il essayer de me faire les 400 coups, je pouvais lui dire " Si tu continues je le dis à tout le monde " Twisted Evil Mais jusqu'à maintenant il avait été plutôt gentil avec moi. Je n'avais donc aucune raison de lui dire ça.

Il lança un sort sur son steak pour le faire disparaître. Et reposa le biberon et l'addition sur la table.

- Nous dormons dans la chambre 157, ton frère doit donc être juste en face. Je t'y emmène.

Nous nous en allions vers la sortie de la cafétéria bondée de monde pour se rendre dans la chambre de mon frère. Arrivé dans le couloir, Ji Wan prit de le devant, son fils dans les bras, se dirigeant vers l'ascenseur. Les portes s'ouvrirent et nous entrâmes dans l'ascenseur.

Nous n'étions même pas encore en train de monter que Ji Wan me reparlait déjà.

- Il fait quoi comme crises ton frère ?

- Je ne sais pas exactement, c'est comme une crise cardiaque, son coeur bat trop vite ou pas assez, c'est irrégulier. Mais on m'a dit que là, c'est pire que d'habitude. Et comme mon père ne bougerait jamais ses fesses pour un de ses enfants, c'est l'aîné qui s'y colle.

Ce fut une grande surprise quand je passai la porte de la chambre de mon frère, mon père était là, il lui tenait la main en lui disant " Tiens le coup chéri. " Je me tournais alors vers la porte où Ji Wan était resté avec son bébé, lui faisant signe d'entrer.

- Rentre donc, on ne va pas te tuer !

.
avatar
Shin Jae Hee
Patacitrouille

Messages : 385
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rien ne vaut l'amour d'un père (Jae Hee & Ji Wan)

Message par Jung Ji Wan le Jeu 12 Juil - 14:16

- Je ne sais pas exactement, c'est comme une crise cardiaque, son coeur bat trop vite ou pas assez, c'est irrégulier. Mais on m'a dit que là, c'est pire que d'habitude. Et comme mon père ne bougerait jamais ses fesses pour un de ses enfants, c'est l'aîné qui s'y colle.
- Ah ouais... Je connais ça, les pères indigne... Je connais bien ça.

Bien sûr, que je connaissais ça. Mon géniteur à moi s'était vidé une dernière fois en ma mère avant d'aller mener sa vie de mort-vivant. Un père absent, inexistant, et ayant pourtant laissé ancré en moi un héritage que j'aurais préféré ne jamais recevoir. Cette pourriture aurait mieux fait de partir avant même que quiconque ne sache ce qui lui était arrivé. Il serait resté le mari regretté, porté disparu, et non le redoutable père de l'hybride détesté que j'étais. S'il savait... L'ascenseur se stoppa net à l'étage 15, et lorsque nous arrivâmes devant la porte de la chambre de son frère, Jaehee sembla surpris de voir cet homme dans la pièce - il semblait être son père. Un air de famille. Je restais à la porte, n'osant pas me mêler aux affaires des Shin, mais Jaehee me fit signe d'entrer.

- Rentre donc, on ne va pas te tuer !

J'entrais donc, gêné de ma présence dans la chambre d'un inconnu. Je jetai un regard à son frère, pâle et inconscient, des électrodes un peu partout et dont les battements de coeur étaient surveillés sur un cadran. Il n'y a pas si longtemps, Jaebum était lui aussi assisté de cette manière. Bien qu'il souffre d'anémie intense et que son manque de sang aurait pu lui être fatal, son coeur avait repris de la force et de la puissance grâce à...

- Du lait de licorne !

Jaehee et son père tournèrent la tête vers moi d'un même mouvement, tandis que le jeune malade restait immobile et plongé dans ce qui semblait être un sommeil proche du coma.

- Je nourris mon fils au lait de licorne afin de le purifier. Lui qui était condamné reprend petit à petit des couleurs, et guéris de jour en jour de son anémie. Il avait des problèmes cardiaques à cause de la maladie... Vous devriez essayer de donner à ce jeune homme du lait de licorne !
avatar
Jung Ji Wan
Botruc

Messages : 128
Date d'inscription : 04/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rien ne vaut l'amour d'un père (Jae Hee & Ji Wan)

Message par Shin Jae Hee le Ven 27 Juil - 12:31

- Du lait de licorne !

Je me tournai vers Ji Wan, c'est vrai, il avait brisé le silence qui était en nous devant mon frère malade... Et juste pour dire " Du lait de licorne ! " Je ne savais pas pourquoi il disait ça, mais il avait l'air bête devant ma famille !


-Je nourris mon fils au lait de licorne afin de le purifier. Lui qui était condamné reprend petit à petit des couleurs, et guéris de jour en jour de son anémie. Il avait des problèmes cardiaques à cause de la maladie... Vous devriez essayer de donner à ce jeune homme du lait de licorne !

A ces mots, mon père pris une dernière fois la main de mon frère et quittait la pièce.

- Je vais chercher ça, merci ! J’espère que ton ami dit vrai euh... Hee euh... enfin, mon fils.

- D'accord. A tout à l'heure papa, moi je reste pour... M'occuper de Hyuk Jin.

Il avait encore oublié mon nom. Cela ne me surprenait qu'à moitié en même temps. Même si sa présence m'avait étonné, il n'était pas allé jusqu'à se souvenir de mon nom... Mais il était peut être sous le choc. Je le comprends. Même s'il y a mieux comme père, c'est le mien, et je lui dois le respect. S'il lui arrivait quelque chose je serai là pour lui.

J'entamai la conversation avec Ji Wan devant mon frère presque inconscient...

- Alors, tu soigne ton fils avec du lait de licorne... Pardonne moi si je suis trop indiscret mais il a quoi ton fils en fait ?



avatar
Shin Jae Hee
Patacitrouille

Messages : 385
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rien ne vaut l'amour d'un père (Jae Hee & Ji Wan)

Message par Jung Ji Wan le Ven 27 Juil - 13:01

- Alors, tu soigne ton fils avec du lait de licorne... Pardonne moi si je suis trop indiscret mais il a quoi ton fils en fait ?

Je me senti blanchir. J'aurais dû me douter que cette question allait arriver tôt ou tard. Je jetai un regard à mon bébé et à ses grands yeux bruns, et répondis à JaeHee en évitant de croiser son regard.

- Je suis le seul de mon espèce à avoir enfanté. Cette vie que je lui ai donnée est un poison. Il est trop humain pour supporter la part de démon qui vit en lui.

J'eu l'impression que mon coeur se brisait à chaque mot prononcé. Ces choses là je ne voulais jamais les dire. C'était comme bafouer l'âme de mon enfant qui malgré son très jeune âge avait déjà perdu toute son innocence dès l'instant où l'ovule fut fécondé. Un quart de son sang était du sang de vampire. Le pire poison qui puisse exister. Devant le regard interrogateur de JaeHee, je continuai.

- As-tu déjà entendu parler des dhampires, JaeHee ? Ces pauvres êtres en quête d'une vie meilleure. A moitié humain. A moitié vampires. Trop gentils pour les démons et trop dangereux pour les hommes. La plupart d'entre nous se suicide, moi j'ai essayé mais le destin n'en a pas décidé ainsi.

Je lui montrai mon poignet, traversé par une large cicatrice, qui datait d'il y a trois ans. Je le vis pâlir.

- On n'est pas dangereux, rassure toi. Juste sombres. Solitaires. Incompris. Je ferais pas de mal à une mouche, je ne bois pas de sang, mais tout le monde me craint parce que j'ai une aura démoniaque. C'est dingue, hein ? Et mon petit souffre à cause de moi. Je me sentais seul, j'avais besoin d'une raison d'être. J'ai conçu Jaebum avec une jeune fille qui me l'a donné après l'accouchement. Et je me suis rendu compte que ce pauvre enfant ne méritait pas un tel supplice.

Une larme perla au coin de mon oeil et s'écrasa sur la joue du bébé. JaeHee allait sûrement avoir peur de moi désormais.
avatar
Jung Ji Wan
Botruc

Messages : 128
Date d'inscription : 04/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rien ne vaut l'amour d'un père (Jae Hee & Ji Wan)

Message par Shin Jae Hee le Sam 1 Sep - 21:38

- Je suis le seul de mon espèce à avoir enfanté. Cette vie que je lui ai donnée est un poison. Il est trop humain pour supporter la part de démon qui vit en lui.

Son espèce ? Bah il est pas normal, lui ? Mon regard se tournait vers son enfant si mignon, si j'avais su que les démons était si charmants...

- As-tu déjà entendu parler des dhampires, JaeHee ? Ces pauvres êtres en quête d'une vie meilleure. A moitié humain. A moitié vampires. Trop gentils pour les démons et trop dangereux pour les hommes. La plupart d'entre nous se suicide, moi j'ai essayé mais le destin n'en a pas décidé ainsi.

Il me montrait une cicatrice sur son poignet. Cela ressemblait à une preuve de scarification, de mutilation, et surtout de tristesse.

- On n'est pas dangereux, rassure toi. Juste sombres. Solitaires. Incompris. Je ferais pas de mal à une mouche, je ne bois pas de sang, mais tout le monde me craint parce que j'ai une aura démoniaque. C'est dingue, hein ? Et mon petit souffre à cause de moi. Je me sentais seul, j'avais besoin d'une raison d'être. J'ai conçu Jaebum avec une jeune fille qui me l'a donné après l'accouchement. Et je me suis rendu compte que ce pauvre enfant ne méritait pas un tel supplice.

Je ne savais pas ou me mettre, que répondre à de telles paroles ? Après un moment d'hésitation, je lui répondis.

- Euh... Ji Wan... Même si je ne comprends rien à ton histoire, rassures toi, je n'en parlerai à personne, je sais très bien tenir les secrets en plus...

Bien entendu ce n'était pas vrai, la dernière fois que quelqu'un m'avait donné un secret, une semaine après, tout le monde le savait. Mais ce secret là vaut tous les secrets du monde, je ne peux pas lui faire ça. Surtout que si Ji Wan apprend que j'ai fais tourner ça... Je suis bon por l'hôpital, à mon tour. Et je ne sais pas si le Lait de Licorne sera efficace contre une fracture de tous les os de mon anatomie.

Mais je voulais changer de sujet. Le premier sujet qui me passait par la tête c'est bien sûr, Youngie.

- Dis Ji Wan... Tu sait pas ce qui est arrivé au Génie pour qu'il s'en aille comme ça ?

-

_________________
ωhy • Did • I Fall • In •Love • With •You ? •

Shin Jae Hee

feat.Jaejonng (JYJ)
avatar
Shin Jae Hee
Patacitrouille

Messages : 385
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rien ne vaut l'amour d'un père (Jae Hee & Ji Wan)

Message par Jung Ji Wan le Dim 2 Sep - 15:02

- Euh... Ji Wan... Même si je ne comprends rien à ton histoire, rassures toi, je n'en parlerai à personne, je sais très bien tenir les secrets en plus...

Je tournai le regard vers lui. Je pouvais aisément lire de la crainte dans ses yeux. Tant mieux, il ne divulguerait pas mes secrets au moins. Jaebum s'était endormi dans mes bras. C'est fou comme un bébé peu avoir le sommeil lourd. Après avoir adressé un léger sourire à Jaehee, histoire de le rassurer un temps soit peu, je tentai de dégager mon auriculaire de la petite main de mon fils. Jaehee brisa alors à nouveau le silence.

- Dis Ji Wan... Tu sait pas ce qui est arrivé au Génie pour qu'il s'en aille comme ça ?

Cette question me partagea entre l'envie d'éclater de rire et celle de le réduire en chair à pâté. Je m'approchai finalement de lui pour le toiser du regard, et le regarder de toute ma hauteur, un sourire narquois dessiné sur les lèvres.

- T'es sûr de pas savoir ?

Mon ton relevait d'avantage de l'ironie que du questionnement. En effet, j'avais l'impression qu'il me prenait pour un idiot. Mes yeux tournèrent au rouge. Mais je reteint mon instinct. Après tout, il connaissait mon secret, et je connaissais le sien. Devant son air étonné, je lui expliquai comment j'avais bien pu deviner qu'il n'était pas innocent dans cette affaire.

- Tu crois vraiment que je suis si stupide ? Je te rappelle qu'on vit dans la même chambre. J'ai vu l'inscription sur le rebord de la fenêtre. Et j'ai senti son odeur dans mes draps. Je crois que Hyunlee l'a senti aussi d'ailleurs car il m'a fait un crise de jalousie. Tu lui as mis un râteau, c'est ça ? Et monsieur le petit capricieux s'est envolé destination on-ne-sait-où. T'inquiète, mon homme est parti te le chercher, ton jouet. Mais je pense qu'il vaudrait mieux que t'évite de trop le vexer dorénavant, je pourrais pas te couvrir indéfiniment.

Suite à mes paroles, je lui administrai un clin d'oeil, histoire de lui faire comprendre que j'allais pas le foutre dans la merde. C'est pas mon genre d'attirer des ennuis aux gens. Et j'avais pas très envie que tout le monde soit au courant de l'existence de Jaebum et de ce que j'étais.

_________________
I__l_o_v_e__y_o_u__b_a_b_y__a_n_d__i_'_m__a
m__o__n__s__t__e__r
- - - - - - - - - - -
avatar
Jung Ji Wan
Botruc

Messages : 128
Date d'inscription : 04/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rien ne vaut l'amour d'un père (Jae Hee & Ji Wan)

Message par Shin Jae Hee le Dim 2 Sep - 15:22

- T'es sûr de pas savoir ?

Je me sentis pâlir suite à ses paroles. Je regardais mes pieds... Son ton ironique me fit comprendre qu'il avait remarqué que c'était de ma faute. J'étais démasqué. Je savais que Ji Wan n'était pas bête, mais pas au point de me griller comme ça... Mais j'avais peut être une chance de lui raconter du charabia pour m'en sortir. Je réfléchissais à ce que j'allais bien pouvoir inventer.

- Tu crois vraiment que je suis si stupide ? Je te rappelle qu'on vit dans la même chambre. J'ai vu l'inscription sur le rebord de la fenêtre. Et j'ai senti son odeur dans mes draps. Je crois que Hyunlee l'a senti aussi d'ailleurs car il m'a fait un crise de jalousie. Tu lui as mis un râteau, c'est ça ? Et monsieur le petit capricieux s'est envolé destination on-ne-sait-où. T'inquiète, mon homme est parti te le chercher, ton jouet. Mais je pense qu'il vaudrait mieux que t'évite de trop le vexer dorénavant, je pourrais pas te couvrir indéfiniment.

Bon, là c'est bon, j'étais cuit. Il me fit un clin d'oeil. Certainement pour me narguer.

- Je suis désolé pour toi et Hyunlee, je ne n'avais pas l'intention de vous faire ça. Excuse-moi, s'il te plait. Et pour répondre à ta question, je ne lui ai pas tout à fait mis un râteau. Et puis d'abord, tu remarques l'odeur de Youngie... Euh, du gamin, mais t'as même pas remarqué l'odeur de son chien ? Il vit pourtant dans notre chambre. Et de toute façon, heureusement que tu vas pas me balancer, sinon, je raconte ton secret.

Je lui fit un clin d'oeil à mon tour, pour répondre au sien.





_________________
ωhy • Did • I Fall • In •Love • With •You ? •

Shin Jae Hee

feat.Jaejonng (JYJ)
avatar
Shin Jae Hee
Patacitrouille

Messages : 385
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rien ne vaut l'amour d'un père (Jae Hee & Ji Wan)

Message par Jung Ji Wan le Dim 2 Sep - 16:01

- Je suis désolé pour toi et Hyunlee, je ne n'avais pas l'intention de vous faire ça. Excuse-moi, s'il te plait. Et pour répondre à ta question, je ne lui ai pas tout à fait mis un râteau. Et puis d'abord, tu remarques l'odeur de Youngie... Euh, du gamin, mais t'as même pas remarqué l'odeur de son chien ? Il vit pourtant dans notre chambre. Et de toute façon, heureusement que tu vas pas me balancer, sinon, je raconte ton secret.

- T'inquiète, il en faut plus que ça pour nous séparer. C'était juste spontané. Quant au chien, je l'ai senti aussi, mais je ne savais pas qu'il était à lui. A ton avis, pourquoi les inscriptions ont disparu ? Suwa fouillait les chambres, je t'ai couvert en les effaçant avant qu'il n'arrive.

J'allais encore ajouter quelque chose mais le père de JaeHee entra à nouveau dans la pièce, chargé de bouteilles de lait de licorne. Je lui laissait de la place pour passer, et le regardai ranger les bouteilles dans le mini-frigidaire de la chambre d'hôpital. Je m'approchai alors de Jaehee, lui posai une main sur l'épaule, et lui adressai un regard compatissant.

- Je vais vous laisser. Préviens-moi si ça fait effet. Bon courage.

Puis je passais à nouveau la porte, mais pour en sortir cette fois. Mon bébé au bras, je tirais la porte pour la fermer derrière moi, avant d'aller raccompagner mon enfant dans sa chambre, là où nous passions tout notre temps ensemble depuis sa naissance, à chaque fois que je pouvais m'évader du temple. J'espérais réellement qu'un jour, il puisse sortir de cet établissement sinistre et morbide.

_________________
I__l_o_v_e__y_o_u__b_a_b_y__a_n_d__i_'_m__a
m__o__n__s__t__e__r
- - - - - - - - - - -
avatar
Jung Ji Wan
Botruc

Messages : 128
Date d'inscription : 04/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rien ne vaut l'amour d'un père (Jae Hee & Ji Wan)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum