J'suis un rebelle je mets pas de titre :B (Jaydon & Juyeong)

Aller en bas

J'suis un rebelle je mets pas de titre :B (Jaydon & Juyeong)

Message par Lee Ju Yeong le Mer 26 Sep - 21:41


On peut dire que ce n'était pas une scène tout à fait habituelle. Ma touffe de cheveux farfouillant dans les étagères de la bibliothèque. Qu'est-ce que je pouvais bien espérer y trouver ? Une BD ? Un manga ? - mes yeux parcouraient les reliures les unes après les autres, sans vraiment savoir où chercher ni même si je cherchais vraiment quelque chose. Passer le temps. C'était peut-être ça. Me changer les idées. Il y avait eu cet incident à l'infirmerie, les lèvres pulpeuses de l'infirmières qui avaient fermement embrassé les miennes. C'était pas la première fois qu'une fille sexy m'embrassait, mais en l'occurance il s'agissait d'une femme, qui avait au moins dix ans de plus que moi. Je l'avais peut-être un peu cherché, mais je pensais pas qu'elle allait un jour me faire un coup pareil. Pas choqué. Surpris.

- Vous cherchez quelque chose jeune homme ?

La bibliothécaire semblait avoir perdu patience. Elle ne m'avait pas vu très souvent, mais je l'avais suffisamment marquée pour qu'elle se souvienne de mon mètre quatre-vingt trois de maladresse. Le feu, l'eau, les chutes, les mini-tornades, et le bruit... Sa bibliothèque n'en avait sûrement pas connu le quart avant que je ne débarque ici pour la première fois. Je me tournai vers elle, un sourire aimable sur le visage. Son affreuse coupe de cheveux et son maquillage digne d'une comédie musicale de mauvais goût me donnaient toujours envie de rire - ou de pleurer, au choix. J'étais peut-être pas un type à la mode, mais il y avait quand même des limites au ridicule, et à vrai dire elle avait le look le plus raté que j'aie vu de toute ma vie.

- Non M'dame, rien que vous ne puissiez m'offrir en tout cas.

Je jetai un regard vers une bande de filles qui sortaient de la bibliothèque. La sorcière suivit mon regard et sembla outrée lorsqu'elle découvrit ces petites bombes sur pattes. Je lui souriais toujours avec la même expression, ce qui apparemment la mis mal à l'aise puisqu'elle s'éloigna en pestant, comme à son habitude, et alla embêter un autre élève. Je continuai mon exploration, sortant de temps en temps un livre de son rang pour jeter un oeil à la quatrième de couverture, mais lorsque je les ouvrais je découvrais avec déception qu'il y avait trop de mots et pas assez de dessins. Je préférais les livres au moins un petit peu illustrés, ça apportait un peu de vie à l'ouvrage et ça le rendait aussi beaucoup moins sérieux et monotone. J'avais mal à la tête à chaque fois que je lisais deux pages sans avoir ne serait-ce qu'une petite gravure pour reposer mes yeux. J'avais peut-être besoin de lunettes de lecture, en fait. Je les reposai alors, les rendant à leur poussière originelle. Lorsque je changeai de rayon, j’aperçus à une table un dos large qui m'était familier. Je me désintéressait alors complètement des bouquins pour aller me placer derrière ce gros paquet de muscles pour lui couvrir les yeux de mes mains. Comme un gosse. Je me penchai ensuite vers son oreille, pour lui souffler :

- Devine qui c'est !

Bon ok, il allait falloir que je songe sérieusement à trouver des méthodes plus cool de dire bonjour.
avatar
Lee Ju Yeong
Botruc

Messages : 109
Date d'inscription : 16/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'suis un rebelle je mets pas de titre :B (Jaydon & Juyeong)

Message par Lee Jaydon le Ven 28 Sep - 20:21

•Cela devait faire trois ou quatre jours que je réfléchissais sur la meilleure manière de rendre ce fichu devoir de sortilège. Un exposé sur les origines de la magie? Pfff, rien de plus stupide que ça. J'avais presque l'impression de remettre les pieds sur terre, dans le monde d'en bas. J'avais quitté les chemins de l'école il y a de cela un long moment et ce n'était sûrement pas pour me replonger là dedans. Moi qui pensais que les cours de magie devaient être.."cool" ?. Malgré mes protestations profondes, je me dirigeais d'un pas nonchalant vers les grandes portes qui ornent l'entrée vers les rayons poussiéreux. Je poussa ces dernières d'un mouvement de main agile et me dirigea vers le fond de la salle. J'avais horreur d'être pris pour un rat de bibliothèque alors le plus loin possible des premières tables bondées sera le mieux. Je trouvais facilement une table complètement vide, c'était une bonne place. Je posa mon sac et alla; en soupirant lourdement; vers les rayonnages. Je chinais quelque peu sans grande intérêt. je fini, au bout de longues minutes de torture, par trouver un livre d'une épaisseur impressionnante mais qui semblait contenir toutes les informations nécessaires pour cet exposé de malheur. Je parti donc m'asseoir à ma place, essayant de me donner la meilleure volonté du monde pour commencer ce travail des plus ennuyeux. En plus de ça, j'ai beaucoup de difficulté pour me concentrer. Depuis tout jeune je n'y arrive pas. Je commençais mon oeuvre, mon genoux remuant sous la table presque mécaniquement, signe d'une instabilité et d' un grand manque d'attention. j'entendis la voix insupportable de la bibliothécaire houspiller après je ne sais qui. Et puis soudain:

- Devine qui c'est !

•Je sursauta sous la surprise. Je connaissais cette voix...

- Euh...

Je réfléchi un moment avant de me souvenir. C'était lui, le petit de la dernière fois, celui avec qui j'avais parlé à plusieurs reprises. Pourtant on c'était pas vu beaucoup, et il m'a reconnu? C'est un petit sang-pur il me semble. Il m'en avait touché un mot la dernière fois. A côté j'ai l'air complètement débile. En plus de ça je suis dans un niveau bien en dessous de ce que je devrais être pour mon age, parce que je suis né-moldu. Qui plus est, je suis arrivé en retard. il me fallut encore quelques secondes supplémentaire avant d'articuler son prénom sur un ton hésitant, me retournant par la même occasion:

- Ju...Ju...Ju Yeong?

Le fixe tout en lui souriant aimablement, tire une chaise à côté de moi et lui fait signe de s'asseoir. C'est pas dans ma nature d'être si gentil, mais je viens d'avoir une idée. Vu qu'il est ici, il peut toujours me servir. Cependant, vaux mieux être furtif.

-Tu fais quoi de beau ici? ; sans attendre sa réponse je rajouta , Et sinon tu t'y connais sur l'origine de la magie?
avatar
Lee Jaydon
Boursoufflet
Boursoufflet

Messages : 11
Date d'inscription : 22/09/2012
Age : 25

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'suis un rebelle je mets pas de titre :B (Jaydon & Juyeong)

Message par Lee Ju Yeong le Ven 28 Sep - 21:18

Il en a mis, du temps, pour retrouver mon prénom. Mais avec un sourire, c'est pardonnable. Avec moi il suffit de pas grand chose pour me faire plaisir. Alors quand c'est un "grand" qui se comporte bien avec moi, autant dire que ça me plaît beaucoup. Je me sens nettement mieux depuis que j'ai quitté la maison, même si je fais toujours des cauchemars. On peut dire que mes parents sont des personnes particulièrement marquantes, si bien mentalement que physiquement. Deux années déjà ont passées et je n'arrive toujours pas à me les sortir de la tête. Ou peut-être est-ce à cause de cette permanente impression d'être observé par celui qui, autrefois, était mon frère. Lorsque j'ai de la compagnie, c'est différent. Je me change plus facilement les idées, je me dis que la vie vaut d'être vécue. Et ce gars-là est particulièrement intéressant. Il est né-moldu. De cette "race" que mes parents m'ont toujours interdit de fréquenter. Cette "race" qui m'a toujours attirée. Une culture différente, un monde différent. Il tire la chaise à côté de lui et me fait signe de m'asseoir. Je m'exécute, fier d'avoir un quelconque intérêt.

- Tu fais quoi de beau ici ? Et sinon tu t'y connais sur l'origine de la magie ?

Je suppose que c'est pour un devoir. Qui donc demanderait ça comme ça, pour le fun ? S'il croit que je suis si stupide, il me juge très mal. Je lève les yeux au ciel, croisant les jambes. S'il me lance sur ce sujet, il est bon pour m'écouter parler pendant un bon bout de temps.

- Et comment ! Ceux qui me servaient de parents ne faisaient que ça de me rabibocher les oreilles avec ça. C'est pas avec ce livre que t'arrivera à faire un devoir là-dessus, tu sais. Regarde plutôt là dedans. Accio Histoire de la Magie !

Le plus gros livre du rayon s'envole et vient se poser sur mes genoux. Je mouille mon doigt d'un coup de langue et tourne les pages avec le doigt. J'ai entendu dire que les moldus faisaient comme ça pour tourner les pages de leurs livres. C'est bien plus sexy que de les tourner avec la baguette - en fait, les sorciers avec des coutumes sorcières ont vraiment l'air de gros lézards trop flemmards pour faire quoi que ce soit sans l'aide de leur baguette. J'arrive finalement sur le chapitre que je cherchais. "Naissance de la magie". Je pose fièrement le livre sur la table, le pousse légèrement vers Jaydon et lui montre où commencent les choses intéressantes.

- Là dedans tu trouveras tout ce qu'il te faudra. On n'est pas vraiment sûrs des sources, à vrai dire, c'est une vieille sorcière anglaise folle-dingue qui l'a écrit alors tu parles d'une personne fiable... Mais c'est la seule à avoir abordé le sujet.

Je suis tellement pris dans mes explications que je finis par lui résumer le chapitre, si bien qu'il n'a même pas besoin de lire le livre. J'en ai même dit encore plus que n'en dit l'auteure. Je lui raconte tout ce que je sais, avec mes propres mots, dans un langage qui, en fait, est plus compréhensible que tout ce charabia mal traduit. Je finis carrément assis sur la table, un pied à terre et l'autre sur la chaise sur laquelle il m'a préalablement fait asseoir. Je suis plus à l'aise comme ça. Surtout pour raconter des choses que je connais par coeur. Une fois fini, je referme le livre, qui finalement n'a servi à rien, et sourit fièrement à mon éphémère élève.

- Bref, c'était assez clair ou t'as des questions ? Par contre, compte pas sur moi pour rédiger. Je fais déjà pas mon travail, alors celui des autres encore moins.
avatar
Lee Ju Yeong
Botruc

Messages : 109
Date d'inscription : 16/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'suis un rebelle je mets pas de titre :B (Jaydon & Juyeong)

Message par Lee Jaydon le Ven 28 Sep - 22:02

•A ma plus grande surprise et ma plus grande joie je l'entendis réciter tout un tas de leçon qu'il avait du apprendre depuis son avance. Cela m'arrangeait et me réjouissait au plus haut point car grâce à lui je venais d'avoir les réponses de mon exposé. Certes, son investissement dans toutes ses paroles étaient telles, que , j'avais un certain mal à détacher mes yeux de son regard passionné pour prendre quelques notes. Me grattant la tête par moment, tentant de suivre au maximum toutes ces citations de magicien que je ne connaissais même pas. Mais qui pour lui, semblait être de grandes figures dans l'Histoire de la magie. J'avais beau être là depuis un ans, je ne comprend toujours pas à quoi peuvent bien servir les cours d'Histoire de Magie. Personnellement du moment que je sais me servir de ma baguette pour m'amener à boire et fermer la porte quand je regarde la télé, tout me va. Je me résigna finalement à prendre mon stylo et noter sur ma feuille les quelques informations que j'avais retenu de tout ce long discours. Les sang-pur sont vraiment bizarres. On dirait des " je sais tout " sur pattes. Ils savent tout, connaissent tout, on tout vécu. Je me demande même qu'est ce qu'ils peuvent bien faire ici. Après tout leur parents sont magiciens ils peuvent leur apprendre. Ah oui c'est vrai...j'avais oublié pour Ju-Yeong et ses parents. En y repensant, je ne sais pas grand chose de lui. D'où il vient? Pourquoi ils ne parlent plus à ses parents? Tout ce qu'il m'a dit la dernière fois, c'est que j'étais le premier né-moldu avec qui il discutait et que les autres moldu étaient toujours entre eux. En attendant si je débarquais ici à douze ans comme tous les autres moldu, je préférerais aussi rester avec les gens de mon " espèce" . Vu que Ju Yeong refuse de faire mes devoirs je vais devoir m'y mettre sérieusement, sûrement dans la chambre du dortoir tout à l'heure. je me retourne vers lui, me grattant à nouveau la tête avec le bout de mon stylo :

- C'est compliqué tout ça.. hmm..Donc le mythe de la rose enchanté c'est avant la naissance de la sorcière blanche...je vois..

•j'ajouta quelques indications sur ma feuille, histoire de ne rien oublier. Et, avec le mouvement le plus naturel qui soit, je me leva et parti reposer le livre sur les étagères par moi-même. A vrai dire, je ne voulais tout simplement pas montrer que j'avais des difficultés à réaliser des choses aussi simple avec ma baguette en faisant comme Ju Yeong. Je préfère lire les incantations, je trouve ça beaucoup plus facile. Retournant vers ma table, j'observe Ju Yeong de loin. Ce petit a vraiment une bonne allure. Il a vraiment la classe pour son age. Je suis sûr que dans le monde d'en bas il aurait eut énormément de succès. D'ailleurs, il ne m'a jamais parlé d'amour. Est ce que les sang-pur peuvent tombé amoureux? Et surtout.. Ici c'est autorisé? .. Si seulement il était au courant de la décadence qu'il y a en bas sur ce sujet. Je commence à ranger mes affaires, ne voulant pas trainer plus ici. Cet endroit me file la migraine. Et puis, la question me brûlant les lèvres, je fini par lui demander:

- Ici ça se passe comment? ... Je veux dire, les filles et tout.. C'est autorisé d'avoir une relation?
avatar
Lee Jaydon
Boursoufflet
Boursoufflet

Messages : 11
Date d'inscription : 22/09/2012
Age : 25

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'suis un rebelle je mets pas de titre :B (Jaydon & Juyeong)

Message par Lee Ju Yeong le Ven 28 Sep - 23:12

Une fois sa prise de notes terminée, Jaydon se dirige vers les étagères, le livre sous le bras, pour aller le reposer comme tout bon moldu. Il n'a pas encore les réflexes sorciers, à ce que je vois. Ou peut-être pas encore assez de puissance. Je souris en le voyant agir ainsi. J'aurais aimé être quelqu'un comme ça. Ne pas agir toujours en tournant la baguette, en disant de vieilles formules en latin. Lorsqu'il revient, il se met déjà à ranger ses affaires. Il s'en va ? Ha bah d'accord. J'ai juste servi de livre parlant, quoi ? Il relève la tête vers moi. Je m'attendais à un "au revoir" ou à un "merci", mais aucun des deux. Juste une question pour le moins étrange.

- Ici ça se passe comment ? ... Je veux dire, les filles et tout.. C'est autorisé d'avoir une relation ?

Alors là, je suis bouche-bée. Il nous prend pour des êtres suprêmes ou quoi ? Je descends de la table pour venir me mettre face à lui. J'aurais peut-être pas dû parce qu'il a l'air tout petit à côté de moi, mais bon... J'y peux rien moi. Bref, je lui mets une main sur l'épaule et lui dis d'un air grave :

- Ne me dis pas que depuis le temps que t'es ici, tu te prive ?

A la vue de son expression faciale, j'hésite entre éclater de rire ou lui tapoter le dos en guise de compassion. Au lieu de ça, je garde mon calme et essaie d'être aussi neutre que possible. Enfin, malgré le rictus qui me titille le coin de la lèvre. Pipelette comme pas deux, je poursuis.

- Comment te dire... Les seuls tabous ici sont la drogue et le racisme anti nés-moldu. Je sais pas comment ça se passe là d'où tu viens, j'y ai malheureusement jamais mis les pieds, mais ici en tout cas, l'amour et le sexe ça fait autant partie de nos vies que la magie. Si je le voulais, je pourrais t'embrasser là devant tout le monde, y a que la biblio qui serait choquée parce que c'est une vieille fille qui a jamais vu le loup.

Ricannant, je retire finalement la main de son épaule, conscient que je pourrais éventuellement le mettre mal à l'aise, alors que c'est pas du tout mon intention. Je fourre mes deux mains dans mes poches de jeans, regardant mes pieds.

- Si j'étais resté chez mes parents j'aurais jamais connu ça avant mon mariage avec une cousine... S'ils savaient tout ce que je fais maintenant...

Oh oui, s'ils savaient. Je serais mort sous la torture. Je salis impunément le nom des Lee. Je souille mon sang, je les couvre de honte. Mais quel mal y a-t-il à aimer ? J'aime les femmes, j'aime les hommes, j'aime l'amour. Le plus haut crime à leurs yeux. J'en ai une boule dans la gorge. Mon corps tout entier porte encore les marques de leur colère pour des délits bien plus petits que ceux que je commets maintenant, au quotidien. Des cicatrices, plus ou moins profondes, et qui resteront là pour toujours, comme un rappel de ce que coûte le déshonneur. Mais à mes yeux ce n'était pas ça, être un sorcier. Les sang-purs sont tellement rares, maintenant, que j'ai vraiment pas eu de chance pour tomber sur cette famille là. La plupart sont de sang-mêlé, ou nés-moldus, comme Jaydon. Ces gens-là ont connu les sucreries et les câlins de leurs mères. Je n'ai connu que le steak de dragon et la magie noire dont j'étais la cible principale. Je me demande quel genre d'enfance a eu Jaydon. Lui qui a vécu en bas. Là où la magie noire n'existe pas, et où les parents viennent de familles différentes.

- Jaydon... C'est comment en bas ?
avatar
Lee Ju Yeong
Botruc

Messages : 109
Date d'inscription : 16/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'suis un rebelle je mets pas de titre :B (Jaydon & Juyeong)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum