Une douche à l'aurore... (Jiwan&Hyunlee) [(-16)]

Aller en bas

Une douche à l'aurore... (Jiwan&Hyunlee) [(-16)]

Message par Jung Ji Wan le Mer 16 Mai - 20:56


Jung Ji Wan & Kim Hyun Lee


Ce matin, comme chaque matin, le réveil a été plus difficile que la veille. On approchait lentement de l'été, et le soleil dormait de moins en moins longtemps. Moi, j'avais de plus en plus de mal à me maintenir éveillé une fois que la lune s'était cachée. Face au miroir, je plongeai mon regard dans celui de mon reflet et m'efforçai à ne pas penser à mon fils. L'hôpital était à deux pas de l'Académie et pourtant, je n'avais pas le droit de franchir cette courte mais douloureuse distance qui nous séparait. Mon visage n'était éclairé que par la faible lueur du jour naissant, traversant la fine couche de verre qui servait de fenêtre à notre salle de bain commune, et uniquement sur mon profil droit. Le reste de mon corps était plongé dans l'obscurité, comme si les Ténèbres ne voulaient pas me lâcher.

L'eau crépitait déjà depuis de longues minutes lorsque ma solitude fut dérangée. Sous la porte je vis une paire de pieds s'arrêter et se tourner face à moi. J'étais mal à l'aise. Bien qu'il y ait une porte entre lui et moi, j'étais tout de même nu, et j'avais la désagréable impression d'être épié. Le temps que je prenne une serviette et me l'attachais autour de la taille, les pieds avaient disparu. Je poussai alors la porte de ma cabine de douche et constatai avec surprise que personne ne se trouvait là. Autre chose : s'il était entré dans une cabine de douche, il ne faisait en tout cas pas coûler d'eau. J'avais le sentiment d'être mis à l'épreuve. Instinctivement, je voulu me jeter sur mon peignoir où se trouvait ma baguette. Mais il n'était plus là. Et aucune de mes affaires n'était encore là. Désorienté, je me grattai d'abord la tête avant de me tourner soudainement, ayant entendu un toussotement.

D'un naturel très méfiant et faisant confiance à mes sens sur-développés, je tentais de me diriger vers le voleur. Je pouvais discerner une silhouette debout dans la cabine voisine de la mienne, un air arrogant clairement visible sur le visage. Il ne me semblait pas le connaître, mais peut-être l'avais-je déjà croisé deux ou trois fois dans les couloirs. A en juger par son allure, je dirais un élève du cycle lycéen. Je me postais dans l'encadrement de la porte, lui empêchant toute fuite.

- Ecoute, petit. Si tu veux pas d'ennuis, rends moi mes affaires.


Dernière édition par Jung Ji Wan le Mer 23 Mai - 21:33, édité 1 fois
avatar
Jung Ji Wan
Botruc

Messages : 128
Date d'inscription : 04/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une douche à l'aurore... (Jiwan&Hyunlee) [(-16)]

Message par Kim Hyun Lee le Jeu 17 Mai - 0:32

Nooooooooooooon ! Pourquoi a-t'il fallut que mon stupide cerveau me lève plus tôt que d'habitude ! Pourtant il sait pertinemment que si je n'ai pas mon quotas de 7 heures de sommeil, j'ai le teint d'un Indien qui vient de manger du bison avarié ! Décidément, c'est bien la seule partie de mon corps qui n'est pas parfaite. Mais je suis sur que je me suis réveillé à cause du ronflement d'un de mes "camarades" de chambre. Si je parviens à découvrir lequel d'entre eux est la cause de mon réveil, il ne fera pas long feu, foi de Kim Hyun Lee ... Etant de mauvaise humeur, j'essaie de fermer mon esprit à toutes pensées négatives et je laisse mes jambes me guider ; elles m'emportent devant la fenêtre, elles me laissent admirer la magnificence de l'aurore, c'est tellement beau que ça me donne envie de danser, de chanter !

- Nyan nyan nyan nyan ni hao nyan goujasu derishasu dekaruchaa ! ♪

Soudain j'entend un bruit inhabituelle juste derrière moi. Je met un terme à ma petite danse matinale et vif comme un ninja, je me retourne, me met en position shuto uke et là, je me sens totalement ridicule, c'était juste mon Heebum d'amour qui venait me réclamer des caresses. Heebum c'est mon chat, un magnifique bleu russe, presque aussi chou que moi, avec beaucoup plus de poils quand même.

Il commence à me lécher les pieds, signe qu'il a soif, je descend donc lui servir un bol de lait et je m'en sers un au passage et je grignote quelques plaques de chocolats. Après avoir festoyé, je me dirige vers les douches communes, histoire de voir mon reflet dans un grand miroir et de prendre ma douche en toute tranquillité, j'ai vraiment une sainte horreur de me doucher en même temps que les autres, voir mon corps ruisselant et mouillé peut tout de même provoquer des émeutes ...

D'un geste délicat et des plus gracieux qui soit j'ouvre la porte, et, j'entend le bruit de l'eau, de l'eau qui s'écoule, comme si quelqu'un prenait sa douche. Je m'enfonce en peu plus dans la pièce, tout en suivant le bruit sauvage de l'eau ; quelqu'un prenait vraiment sa douche ! Qui cela pouvait-il être à cette heure là ? Peut être un dérangé, qui sais. En voyant ses affaires de rechange et à vue de l'odeur qui s'en dégageait, pas une odeur désagréable mais différente, je su tout de suite à qui elles appartenaient : à Jung Ji Wan. Depuis un moment, je trouve qu'il attire trop l'attention, et ça, ça ne me plait vraiment pas mais vraiment pas du tout. Il y a déjà le petit génie qui me vole la vedette, pas besoin d'avoir encore d'autres concurrents. Une idée me vient en tête : je vais prendre ses affaires et les cacher quelque part, ça lui apprendra à être populaire ! Ni une, ni deux, j'empoigne le tas de vêtements, et, j'eu la brève impression qu'il sentait que quelque chose de louche se tramée, je me précipite donc dans la cabine voisine, sa cabine de douche s'ouvrit, il découvrit que ses affaires avaient disparus, puis il se posta dans l'encadrement de la porte pour ma barrer le passage, donc toutes tentatives de fuite était veine et il dit :

- Ecoute, petit. Si tu veux pas d'ennuis, rends moi mes affaires.

De gentillesse, d'amour, sa voix en était dépourvue, j'étais démasqué, pris au piège entre quatre murs, une masse de vêtement sous le bras, en pyjama, et derrière la porte ou se tenait un homme à l'allure bestial, un homme que je n'aimais vraiment pas, un homme que je voulais martyriser, voir même harceler. Je lui lança :

- D'ou est-ce que tu m'appelles petit ? On a pas élevé les hippogriffes ensemble que je sache.

avatar
Kim Hyun Lee
Botruc

Messages : 128
Date d'inscription : 03/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une douche à l'aurore... (Jiwan&Hyunlee) [(-16)]

Message par Jung Ji Wan le Jeu 17 Mai - 19:22

(LOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOL)

- D'ou est-ce que tu m'appelles petit ? On a pas élevé les hippogriffes ensemble que je sache.

Son ton n'avait rien d'ironique, juste du mépris et du dédain. Décidément, les humains étaient vraiment de curieuses créatures. Certains m'admiraient sans vraiment que je ne sache pourquoi - peut-être était-ce ce pouvoir de séduction que j'avais hérité de mon démon de père - à un point tel que ça en devenait génant, quant aux autres, ils me détestaient. Pas de juste milieu. Mais je ne pouvais pas leur en vouloir. Ma nature était telle que les deux mondes me voyaient comme un monstre. Mi-humain, mi-monstre - Trop gentil pour les vampires et trop dangereux pour les humains. Je ne savais même pas, moi même, qui j'étais. Normal qu'on me voie d'un regard particulier. Mais tout de même, de là à m'empêcher de me vêtir, c'était exagéré. L'attitude qu'il adoptait me permit de retrouver son nom : Kim Hyun Lee, certainement le type le plus dérangé de l'Académie. Quoi que, il paraît que le génie en tenait une bonne, lui aussi. Mais qu'importe, je ne fréquentais personne, et encore moins ces gens là.

Monsieur Je-pète-plus-haut-que-mon-cul restait là, planté dans la cabine, sans esquisser le moindre geste pour me rendre mes affaires. Pas besoin du moindre geste en revanche pour exprimer ma colère, qui se traduisait par la teinte rouge de mes yeux. Chaque fois que mon mauvais côté prenait le dessus, j'avais les traits plus durs et les yeux qui se mettaient à flamber. On pouvait voir mon regard de braise dans le noir le plus intense, et mes dents semblaient plus proéminentes. Bien sûr je n'allais pas faire de mal à ce garçon, bien que l'envie m'en vienne. Au pire, il allait avoir mon poing dans le nez. Au mieux, juste des menaces. Et il valait mieux pour moi que je sois méfiant, car ma baguette était dans le peignoir qu'il m'avait soutiré. J’espérais vivement qu'il ne l'ait pas remarqué, mais en même temps il aurait fallu être vraiment con pour pas s'en rendre compte : où pouvait-elle être sinon ? Dans ma serviette ? Je me rapprochais de lui, les yeux rivés dans les siens.

- Donne moi mon linge, répétai-je, avant que je ne me fâche vraiment. Et je peux t'assurer que personne n'aimerait me voir en colère.

Je passai instinctivement ma langue sur mes dents. Il n'avait aucun moyen de s'échapper, à moins d'avoir une force herculéenne encore plus puissante que la mienne.


Dernière édition par Jung Ji Wan le Ven 13 Juil - 13:53, édité 2 fois
avatar
Jung Ji Wan
Botruc

Messages : 128
Date d'inscription : 04/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une douche à l'aurore... (Jiwan&Hyunlee) [(-16)]

Message par Kim Hyun Lee le Ven 18 Mai - 21:55

- Donne moi mon linge, avant que je ne me fâche vraiment. Et je peux t'assurer que personne n'aimerait me voir en colère.

Ouh, il s’énerve l'animal. Il me fait peur à me regarder comme ça, les yeux brillants, je pourrai même dire que ses yeux sont littéralement en feu, enfin ce n'est pas vraiment une surprise, j'ai toujours senti qu'il n'était pas totalement humain, il dégage chez lui quelque chose de différent, et c'est cette différence qui fait que les gens s'intéresse à lui, plutôt qu'a moi, alors que je mérite d'être au centre des conversations, et ça, le fait de ne pas l'être, c'est juste rageant. Et depuis tout à l'heure j'ai la désagréable impression qu'il va me dévorer, m'arracher les membres un à un, me broyer entre ses mains si je ne lui rend pas son linge immédiatement, enfin j’exagère peut être un peu, soit il veut m'intimider, ce qui marche rudement bien d'ailleurs, même si c'est dur à avouer... Soit je l'ai vraiment mit en colère et dans ce cas, je ferai mieux de me hâter de lui rendre ses affaires. Mais je n'ai vraiment pas envie de les lui rendre, je veux vraiment le tourmenter encore un peu plus, je veux lui pourrir la vie, la pourrir jusqu'au plus bas de ses tréfonds. Mais je dois bien avouer que je ne suis pas en position de force, j'ai beau être très plaisant au regard, je ne suis pas pour autant un tas de gros muscles, enfin surtout, je n'ai pas sa musculature, malgré le fait que j'ai le corps dur comme de la pierre. Je fais plusieurs tours sur moi même, ça m'aidera peut être à réfléchir à un échappatoire *tourne tourne tourne*

Puis, je m'arrête net, je sens quelque chose de dur dans la poche de son peignoir, mais oui bien sur, c'est sa baguette ! Je pourrai bien l'utiliser contre lui, quelle humiliation pour un sorcier que de se faire jeter un sort par sa propre baguette ! Ou bien je pourrai la casser en tout petits morceaux et lui jeter ensuite à la figure ! Mais non, même si ce n'est pas l'envie qui me manque, il ne vaut mieux pas, je ne veux pas prendre le risque qu'il puisse abîmer mon beau visage, et ça, c'est bien la pire des choses qui pourrait m'arriver, perdre la chose qui m'est la plus cher, perdre mon précieux visage ! *tourne tourne tourne* Puis il me vient une idée lumineuse ! Je vais lui rendre ses affaires bien gentiment, mais bien sur sans sa baguette, que je cacherais ! Mais ou ? Hmmmm ... Tiens, pourquoi pas sur moi ? Oh oui, qu'elle bonne idée, et histoire de le rendre fou, je lui dirai que s'il tient tant que ça à la récupérer, il n'a qu'à venir la chercher lui même. Voilà, je vais la cacher là, entre mon très virile pantalon de pyjama rose et mon jolie petit boxer à fraises. Voilà, elle a trouvé sa place, il est donc grand temps de sortir et de jouer la comédie.

- Bon ok, c'est d'accord, je te le rend, mais laisse moi sortir avant, et ne me frappe pas.

Je le sentit retissant, mais il se dégagea de l'encolure de la porte, ce qui me laissa le libre accès, je sortit donc, en faisant ma mine de petit chat triste, d'un petit chat qui vient de faire une bêtise et qui veut se faire pardonner, pour qu'il ne soupçonne rien, enfin, pas pour le moment. Je lui tendit ses affaires à bout de bras, et profitant qu'il avait les mains prises, je lui tapota la tête. Oui, j'aime ça, tapoter la tête des gens.



Dernière édition par Kim Hyun Lee le Mer 23 Mai - 20:19, édité 1 fois
avatar
Kim Hyun Lee
Botruc

Messages : 128
Date d'inscription : 03/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une douche à l'aurore... (Jiwan&Hyunlee) [(-16)]

Message par Jung Ji Wan le Sam 19 Mai - 13:36

Ce type était vraiment bizarre. Il s'était mis à tourner sur lui même... Je cru un instant qu'il croyait pouvoir transplaner. Par expérience personnelle, je savais que c'était impossible dans l'enceinte de l'Académie. J'étais déstabilisé, essayant de comprendre ce qu'il cherchait à faire. Soudain, il s'arrêta de tourner et planta ses yeux dans les miens. Tant mieux, il commençait à me donner le tournis.

- Bon ok, c'est d'accord, je te le rend, mais laisse moi sortir avant, et ne me frappe pas.

Méfiant, je me résignais à le laisser passer. Je n'aurais pas dû. Une fois qu'il m'eut rendu mon linge et tapoté sur la tête, je constatai que l'animal en fuite avait gardé ma baguette. Mes yeux fusèrent vers lui, et je remarquai à son entrejambe une bosse trop grande pour pouvoir être autre chose. Je me précipitai vers lui, plus rapide que mon ombre, si bien qu'on aurait cru que j'étais simplement apparu devant lui. J'allais sortir de grand jeu. A mon tour de jouer avec lui.

- Attends...

Je l'attrapai et le plaquai contre le mur, sans hésitation, comme si j'avais vraiment eu envie de lui - ce qui bien sûr n'était pas le cas - avant de l'embrasser violemment. Mon corps faisait barrage à toute échappatoire. Lorsque mon charme eut enfin fait son effet, je relâchai légèrement la pression pour éviter qu'il n'étouffe, et fourrai vivement la main dans son pantalon de pyjama pour y récupérer ma baguette.
avatar
Jung Ji Wan
Botruc

Messages : 128
Date d'inscription : 04/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une douche à l'aurore... (Jiwan&Hyunlee) [(-16)]

Message par Kim Hyun Lee le Dim 20 Mai - 23:01

Il n'avait pas l'air très ravi que je lui tapote la tête, non mais quel irrévérencieux ! Pourtant, des gens donneraient leur vie pour que je daigne leur adresser un regard, une parole, voir même les toucher, alors que lui, il s'en contre-fiche ! Haaa, mon ressentiment envers lui est en train de s'accroître dangereusement, furtivement, furieusement ... Un jour, je le ferais ramper à mes pieds

Je fis craquer mes doigts un par un, tout en m'échappant, en essayant d'être le plus naturel et le plus discret possible, et tout en espérant que la baguette placée sur mon entrejambe fasse totalement authentique, enfin, il n'est tout de même pas totalement stupide, il va s'en rendre compte que je ne suis pas doté d'attribut de cette taille, mais bon, qui ne tente rien n'a rien, et moi je préfère tenter. Puis, sans que je me rende compte du moindre mouvement de sa part, il se tenait devant moi, telle une apparition, en me regardant d'une façon qui, me fit frémir, à contre coeur, bien entendu ...

- Attends... dit-il

Il me saisit et me planqua sauvagement contre le mur. Ça y est, il va me défigurer ! Je pensais ça, mais en vain. Il ne me frappa pas, mais au lieu de ça, il m'embrassa. Et ça, je mis plusieurs secondes à le réaliser. Je préférais tout de même ça que d'être frappé. Ma rancœur, pendant un temps, avait disparue. Est-ce que ... j'aimais ça ? Être embrassé par quelqu'un que je voulais harceler et dont j'étais jaloux ? Suis-je à ce point bizarre ? Non, bien sur que non, je suis tout ce qui as de plus sain d'esprit ! Ha, mais, il embrasse vraiment bien, je devrais plutôt arrêter de penser à des choses inutiles et profiter de cet instant...

Je sentis qu'il voulu passer à la vitesse supérieur, car, d'un geste vive, il introduit sa main dans mon pantalon de pyjama pour ... pour récupérer sa baguette ?! Il se foutait de moi depuis le début ? Me laisser en plan, comme ça, après m'avoir embrasser et m'avoir fait espérer ... plus ? Un tel acte n'est pas tolérable, mais d'un autre coté, c'est moi qui lui ai pris son linge, pour ensuite lui rendre mais garder sa baguette, donc, je n'ai que ce que je mérite, mais quand même, faire ça, jouer avec moi de cette façon, c'est cruelle. Et je ne veux pas que ce soit la première et dernière fois qu'il m'embrasse ... Sans que je m'en aperçoive, mon corps se mit à bouger tout seul, je pris la main de Jiwan en disant :

- Encore ...

Quoi, quoi, quoi ? C'est moi qui ai dit ça ?



avatar
Kim Hyun Lee
Botruc

Messages : 128
Date d'inscription : 03/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une douche à l'aurore... (Jiwan&Hyunlee) [(-16)]

Message par Jung Ji Wan le Lun 21 Mai - 9:24

Une main se ferma sur la mienne. J'avais déjà commencé à tourner les talons, mais ce geste me fit faire à nouveau la rotation vers Hyunlee.

- Encore ...

Le timbre de sa voix me perturba. Lui qui, quelques instants plus tôt, était méprisant, s'était soudainement transformé en créature innocente et particulièrement attendrissante. Je regardai bêtement autour de moi, comme pour éviter de croiser son regard, mais ce simple petit mot avait réussi à me faire perdre mes moyens. A quoi ça sert de jouer les durs si c'est pour craquer pour si peu ? Sans vraiment savoir pourquoi, je jetais mes affaires dans un coin et passais ma main dans ses cheveux, les yeux rivés sur ses lèvres. Mon sang palpitait dans mes veines. Comment la haine pouvait-elle conduire à la tendresse ? Mes doigts passaient entre ses mèches de cheveux comme un peigne fin, et étrangement je me senti bien, malgré ma tenue excessivement légère - je n'étais toujours vêtu que d'une serviette blanche autour de la taille. A vrai dire, je n'y pensais même pas. Mon visage s'approcha du sien, et nos lèvres se touchèrent. Après quelques hésitations, je ne pouvais plus m'arrêter. La tendresse se changea en désir, et notre baiser se faisait plus intense. Je le tirai vers moi jusqu'à finir dans une cabine, et fermai la porte avant de le plaquer contre cette dernière, le tenant par les poignets au-dessus de ses épaules. Comme j'étais plus grand que lui, il fallut que je me penche d'avantage pour parcourir son cou de baisers sauvages, avec l'envie irrésistible de lui ôter ses vêtements. Mais qu'est-ce qui me prend ? Ma main parcourait son torse et son ventre sous le haut de pyjama ; je tentai intérieurement de lutter contre le désir qui animait le dessous de ma serviette. Mais en vain. Je me penchai à son oreille, la respiration haletante.

- J'ai envie de toi...

Mon coeur battait la chamade. Quel sort m'avait-il jeté ? Je m'étonnais moi-même. J’espérais qu'il ne me repousserai pas.
avatar
Jung Ji Wan
Botruc

Messages : 128
Date d'inscription : 04/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une douche à l'aurore... (Jiwan&Hyunlee) [(-16)]

Message par Kim Hyun Lee le Lun 21 Mai - 21:26

Il ne dégagea pas sa main de la mienne mais je le sentit un peu retissant pendant un bref instant. Il jeta ses affaires d'un geste brusque qui me surpris, d'ailleurs, en parlant de ses affaires, il ne portait toujours que sa serviette autour de la taille, ce qui le rendait follement, sauvagement, atrocement désirable. Il me regarda d'une façon qui me chamboula, avant de commencer à passer sa main dans mes cheveux, comme s'il voulait les coiffer. J'ai horreur que l'on me touche les cheveux, mais bizarrement, qu'il les touche, ça ne me dérangeais pas ... Il approcha son visage du mien, nos lèvres se palpèrent, je sentais les siennes quelque peu hésitantes, mais, pousser par le désir, nos langues s’entremêlèrent et ce fut l'un des baisers des plus ardents que je n'eus reçu. Il m’entraîna dans une cabine de douche, ferma la porte et me plaqua contre celle-ci. Il me prit les poignets, ce qui me fit rire intérieurement, j'avais l'impression qu'il allait me violer, mais, je pense qu'à ce niveau ce ne serait pas du viol, étant donné que je serai plus que consentant. Mais j'avais tout de même un peu peur, je ne l'ai jamais fait, avec un garçon du moins. Est-ce que ça allait faire mal ... ? Suis-je masochiste au point de désirer quelqu'un que je détestais ? Ou est-ce cela la véritable définition de l'amour vache ? Il se pencha pour atteindre mon cou et le couvrit de farouches baisers. Je serrais les dents pour ne pas pousser de gémissements. Mon cou, c'est ma faiblesse, une simple caresse, un baiser anodin et je ne me sens plus ! Il passa sa main sous le haut de mon pyjama, le palpant de bas en haut de façon gourmande. Il se pencha à mon oreille, il respirait de façon saccadé.

- J'ai envie de toi...

A ces mots, ces quelques petits mots, je senti le désir grandir en moi. J'avais, moi aussi, envie de lui, mais pas comme un minable coup d'un soir, je le désirais, lui, de la tête au pieds. Il ne me restait plus donc qu'à céder à la tentation. Je comprend mieux maintenant pourquoi il attire l'amour et l'admiration de beaucoup de monde. Il possède un aura sexuel ! Je me dressais sur la pointe des pieds pour attraper ses lèvres qui s'en suivirent d'un de ces autres baisers comme je les aiment, et je profitais au passage de lui mordiller l'oreille tout en lui susurrant :

- Moi aussi ...

avatar
Kim Hyun Lee
Botruc

Messages : 128
Date d'inscription : 03/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une douche à l'aurore... (Jiwan&Hyunlee) [(-16)]

Message par Jung Ji Wan le Lun 21 Mai - 22:09

Une fois de plus le contact de ses lèvres me parut une bénédiction. Nous nous échangeâmes un nouveau baiser gourmand, sensuel, divin. Il était le premier. Le premier homme à pouvoir m'embrasser de la sorte, et à qui j'offrais mon corps sans limite. La première personne m'ayant charmé plus vite que je ne l'avais rencontré, et la première personne à réussir à me faire mettre de côté mes souffrances. Lorsqu'il me mordilla l'oreille d'un air coquin, je frémis.

- Moi aussi ...

Ce chuchotement. Celui que j'avais voulu entendre. Celui qui me donna la chair de poule et me guida dans mes gestes. Son chuchotement. Pourquoi le sien ? A l'aube je ne le connaissais même pas. Le Soleil était levé depuis à peine une vingtaine de minutes, et ça ne faisait guère plus longtemps que j'avais rencontré cet être, à présent objet de mon désir. J'arrêtais toute activité un instant, mes yeux plantés dans les siens. Ou plutôt devrai-je dire plongés. Immergés. Noyés. Je ne pus même pas contenir toute la tendresse que ses yeux m'inspiraient. Par habitude de fuir le regard des autres, j'avais fuit le sien depuis le début. Troublé, je me surpris à laisser échapper tout haut ce que je pensais tout bas.

- Tu es magnifique...

A mes mots se joignirent une série de mouvements que je ne contrôlais même pas consciemment. Mes mains déboutonnaient les boutons de son pyjama, tandis que ma langue reprit une valse fougueuse avec celle de mon partenaire. Une fois le haut enlevé, je caressais son torse du haut vers le bas, jusqu'à arriver à l’élastique du pantalon. J'y entrai lentement le bout des doigts, et au même moment, emprisonna sa langue entre mes dents pour la sucer comme un bonbon. Les yeux fermés, je me sentais comme dans un rêve. Sans le vouloir, j'avais imprimé dans ma mémoire le regard désireux et irrésistible du jeune homme dont je caressais le bas-ventre. Je le sentis retenir un gémissement lorsque ma main entra entièrement dans son caleçon. J'ouvris les yeux, et nos regards se croisèrent. Je souris, lui vola un baiser, et posai ma tête au creux de son épaule, respirant ses cheveux, tandis que son plaisir montait. Je ne m'arrêtai que lorsque je senti un peu plus de chaleur et d'humidité dans le bout de tissus à fraises. - J'espère qu'il n'y tenait pas trop, à celui là. - La lumière pénétrait dans la salle, et la chaleur du Soleil l'accompagnait. Habituellement, les premières lueurs du jours m'affaiblissaient. Mais à l'instant présent, ça ne me fit aucun effet. Tout ce qui comptait, c'était lui. Lui. Kim HyunLee. Je l'embrassai à nouveau, mais cette fois, le baiser était remplit de quelque chose qui m'avait été jusqu'alors inconnu. Quelque chose de sucré, de fruité. Quelque chose de beau. Quelque chose que je n'avais jamais transmit dans un baiser. Pouvait-ce être.... ?
avatar
Jung Ji Wan
Botruc

Messages : 128
Date d'inscription : 04/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une douche à l'aurore... (Jiwan&Hyunlee) [(-16)]

Message par Kim Hyun Lee le Mer 23 Mai - 18:21

Peur de mes sentiments. Peur de ce changement soudain. Peur de m'y attacher. Peur d'avoir mal. J'étais animé par le désir et à la fois par la crainte. Mon cerveau me dit de partir, mon coeur me dit de rester. Et ce qui se trouvait dans mon caleçon également. J'étais irrésistiblement attiré par lui. Lui qui était un homme. Mon entourage a toujours trouvé ce genre de relation "malsaine", je n'ai jamais compris pourquoi, du moment ou les sentiments sont là, ou peut bien être le mal ? Son regard dans le mien, le mien dans le sien, c'était juste parfait, j'aurais voulu emprisonner ce moment pour le faire devenir immuable, comme l'éternité.

- Tu es magnifique...

Je le savais, bien évidemment, mais venant de sa bouche, ça ne me faisait pas le même effet que sortie de celles des petites groupies qui me suivaient comme des petits chiens qui suivent leur maître, les appâtant avec un sucre. Sauf que moi, je n'ai pas de sucre. Je n'ai jamais vraiment rien fais pour les attirer. Je vis pourtant dans la doctrine de trouver un jour quelqu'un qui m'aimera pour ce que je suis intérieurement, et non pour ce que je suis extérieurement. Se pourrait-il que ce soit ... ? Pendant le temps ou j'étais perdu dans mes pensées, Jiwan déboutonna mon pyjama tout en capturant de nouveau mes lèvres, me caressant le torse de haut en bas, pour arriver ensuite plus bas, vers la zone la plus érogène qui soit. Je me mordis la lèvre pour éviter de gémir. Il posait sa tête au creux de mon épaule et mon plaisir montait, montait, montait ... Jusqu'à ce que mon caleçon devienne immettable C'est dommage, je l'aimais bien celui là. S'ensuivi d'un autre baiser, je sentis plus de fougue et de passion dans celui ci. Je passais lentement ma langue sur mes lèvres.

- A mon tour maintenant de te combler.

A ces mots, je descendais au fur et à mesure tout en léchant les parties de sa peau mis à nue au centimètre carré près, il avait vraiment la peau douce. Puis je fis tomber sa serviette, me mis à genoux, et commençai à le satisfaire. Je faisais cela pour la première fois de ma vie, et je dois bien avouer que c'est plutôt fatigant, mais le voir jouir de la sorte me rendais plus que désireux de l'avoir ... en moi. Je me retirai une fois que j'eus sentis lui venir le plaisir ultime. Je me relevais et lui fit un suçon dans le cou, comme pour déposer ma marque sur quelque chose qui m'appartient, sauf que, malgré nos désirs communs, il ne sera peut être jamais mien ... Pourquoi faut-il que je sois bouleverser ainsi par lui ?
avatar
Kim Hyun Lee
Botruc

Messages : 128
Date d'inscription : 03/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une douche à l'aurore... (Jiwan&Hyunlee) [(-16)]

Message par Jung Ji Wan le Mer 23 Mai - 20:16

- A mon tour maintenant de te combler.

A la vue du mouvement de sa langue le long de ses lèvres, je n'eus aucun mal à imaginer ce qu'il s'apprêtait à faire. Je sentais mon coeur se débattre tendis qu'il passait son muscle linguale sur toute la surface de mon torse. Il avait l'air d'apprécier ça autant que moi, car il ne ratait pas le moindre centimètre de ma peau. Lorsqu'il trouvait un point sensible, j'inspirai un grand coup, retenant un cri de plaisir. Lorsqu'il fini à genoux et s'attaqua à mon intimité, je fermai les yeux et basculai la tête à l'arrière, incapable de retenir mes gémissements. Il se retira à temps. J'avais l'impression que mon coeur, que mon organe, que ma tête... Que tout mon corps allait exploser. Combler. Oui, c'était bien le mot. Jamais cela ne m'avait paru aussi plaisant. Il se releva, et affligea à mon cou un suçon. C'était la première fois que quelqu'un laissait une trace de son passage sur mon corps. Nous étions complètement nus, l'un contre l'autre. Deux hommes. Deux étudiants populaires auprès des filles. Deux corps pour lesquels elles auraient pu s’entre-tuer. Je me demandais ce qui avait pu nous mener là. Le destin, peut être ? J'entendais son coeur battre. Ses poumons s'emplir et se vider. Je sentais sa sueur couler et se mélanger à la mienne. Je lui caressai les cuisse, puis les fesses. Je croisai alors son regard. Deux mots.

- Je peux .. ?

Bien sûr, il s'y attendait. Il hocha la tête, et je ne resistai pas à l'envie de marquer à mon tour mon territoire dans son cou. Je fit tout de même attention à ne pas y planter mes canines, légèrement plus acérées que celle d'un être humain. Je ne voulais pas lui faire de mal. Je le soulevai un peu afin qu'il s'accroche à moi, puis le collai dos au mur, avant d'entrer en lui, le divertissant d'un nouveau baiser amoureux tendre.
avatar
Jung Ji Wan
Botruc

Messages : 128
Date d'inscription : 04/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une douche à l'aurore... (Jiwan&Hyunlee) [(-16)]

Message par Kim Hyun Lee le Lun 28 Mai - 23:29

- Je peux .. ?

De l'endroit ou il me caressait, je compris tout de suite ce qu'il voulait dire par là. Je lui fis comprendre que j'étais parfaitement consentent en faisant oui de la tête, j'en avais ... autant envie que lui. A son tour, il me marqua d'un suçon, j'espère qu'il ne sera pas permanent, c'est assez disgracieux, mais ça pourrait-il que lui aussi veule que je lui appartienne ? Ou alors suis-je tout simplement un passe temps ?... Non, moi si on me prend, c'est à vie, ou jamais. Il me souleva légèrement pour je puisse m'accrocher à lui, je l'agrippais tel un bonobo, mais avec beaucoup plus de grâce, et, il me colla le dos au mur, et s’inséra en moi d'un solide coup de bassin. Mon sang ne fit qu'un tour. Cela faisait atrocement mal, mais pourtant, j'en jouissais. Je dois vraiment être masochiste, je devrais peut être aller consulter, un jour ... Ses mouvements se firent plus rapides, j'avais l'impression d'être aspiré de l'intérieur. Par inadvertance, ma main rencontra le bouton d'eau chaude, mais, rien n'ai plus beau qu'un corps mouillé, et ça glissé plus facilement, une aubaine pour moi ! Je scandais son nom :

- Ji ... wan !

Puis, je sentis quelque chose, une douleur l'estomac ; non, il l'avait fait en moi, et des mots de ventre, j'allais en avoir pendant un moment. Mais, j'étais satisfait, et lui aussi, donc peut m'importe. J'écrasa mon corps sur le sien, et le souffle court, je l'honorai ses lèvres d'un baiser, encore un. Puis, la peur s'empara de moi : j'entendais des écoulement d'eau, qui provenait d'autres cabines. Ho non. Quelle heure était-il ? Avons-nous était entendu ? Des voix, j'entend des voix !


avatar
Kim Hyun Lee
Botruc

Messages : 128
Date d'inscription : 03/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une douche à l'aurore... (Jiwan&Hyunlee) [(-16)]

Message par Jung Ji Wan le Mar 29 Mai - 16:34

Une étreinte passionnée, sensuelle et bercée par sa voix scandant mon nom, d'une telle force qu'à ce rythme là, toute l'Académie allait être au courant de notre aventure. Mais ça ne me dérangeait pas particulièrement. Sorti de cette bouche, mon prénom me semblait être le meilleur du monde. La main de Hyunlee appuya par inadvertance sur le bouton d'eau chaude de la cabine. Le pommeau, au dessus de nous, se mit à pleuvoir, et l'eau à couler sur nos corps brûlants. Nos ébats furent plus rapides et endiablés, intensifiés par la sensation de l'eau chaude soulignant nos traits. Puis je lui arrachais finalement un orgasme tandis que mon liquide s'évacuait en lui. Je me retirai, essoufflé mais comblé, mais il ne semblait pas décidé à me lâcher. Fait qui d'ailleurs me fit chaud au coeur. Il colla son corps contre le mien, je sentais son souffle ardent sur ma peau. Ses lèvres vinrent chercher les miennes, une nouvelle fois. Je ne fis preuve d'aucune résistance. Son baiser, je le voulais. J'en voulais encore des dizaines, des centaines, des milliers. J'aurais voulu garder ses baisers, les enfermer dans une fiole que j'ouvrirais de temps en temps pour en sentir à nouveau la sensation. Ou alors, plus simple - garder Hyunlee pour moi. Moi seul. Je profitai de ce baiser pour attraper sa main et glisser mes doigts entre les siens, comme pour lui indiquer que je n'étais pas décidé à le laisser s'échapper après notre moment d'intimité. Puis, je le sentis soudainement nerveux. A l'entente du bruit provenant des autres cabines, je compris immédiatement ce qui n'allait pas. Nous n'étions plus seuls. Nous nous échangeâmes un regard, les yeux ronds, et des rires se firent entendre au-dehors. Nous avions sûrement été entendus. Non, c'était même certain. Ma main se resserra sur la sienne.

- Ils ont dû entendre mon prénom, mais je ne pense pas qu'ils sachent que c'était toi. Ne bouge pas, je vais chercher mes affaires. Je crois qu'on est partis pour rester là un bon moment...

Je lui avais dit ça dans un murmure, afin que nos spectateurs ne nous entendent pas. Je lui embrassai la joue, puis mis à nouveau ma serviette autour de la taille après m'être rapidement essuyé le corps, et sortis de la cabine en prenant soin d'ouvrir la porte juste assez pour passer sans que personne ne voie mon amant - d'autant plus qu'il est en tenue d’Ève. Lorsque je traversai la pièce en quête de mes affaires, les regards étaient, comme je m'y attendais, tous rivés sur moi, et le silence s'était fait. Ramassant mes vêtements, mon peignoir et ma baguette, je les toisai du regard.

- Vous avez un problème, peut être ?

Mon ton était méprisant. J'étais très doué lorsqu'il s'agissait de faire semblant d'être méchant. Les yeux se baissèrent, et certains même retournèrent à leurs occupations. Je me rendis à nouveau dans la cabine où m'attendait Hyunlee, et l'enroula immédiatement de mon peignoir, pour ne pas qu'il attrape froid. Je le frictionnai et lui volai un nouveau baiser au passage. J'étais inquiet. Ce petit bout d'homme qui me regardait avec ses grands yeux, n'était pas un homme comme les autres. Peut-être que pour lui, c'était un simple coup, une fois comme ça, par curiosité. Peut-être que je ne signifiais pas grand chose pour lui. Me détestait-il toujours ? Il était clair que si tout s'arrêtait là, je souffrirais. Au contact de ses lèvres, je me sentais revivre. Au contact de sa peau, je me sentais humain. C'est peut être la peur de perdre cette sensation qui me poussa à prononcer ces mots pour la première fois de ma vie. Ces mots que je voulais réserver à la femme de ma vie... Je les disais finalement à un homme.

- Je t'aime..
avatar
Jung Ji Wan
Botruc

Messages : 128
Date d'inscription : 04/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une douche à l'aurore... (Jiwan&Hyunlee) [(-16)]

Message par Kim Hyun Lee le Ven 13 Juil - 0:00

- Ils ont dû entendre mon prénom, mais je ne pense pas qu'ils sachent que c'était toi. Ne bouge pas, je vais chercher mes affaires. Je crois qu'on est partis pour rester là un bon moment...

Il dit ça sur un ton qui me rassura, enfin du moins un tout petit peu. Qu'allait-je faire si l'on découvrait que celui qui scandait le nom de Jiwan, c'était moi ..? Enfin ça ne me dérangeait pas vraiment, ça allait sans doute me faire une sacrée réputation, enfin, je ne suis peut vraiment ce que l'on peut appeler un exemple premier de virilité mais quand même, je n'ai pas l'air gay, du moins je pense et je ne suis pas gay, je suis parfaitement hétéro, mais pourtant, je n'ai jamais vraiment étais attiré par un fille, elles sont toutes si cruches ! Enfin je ne sais pas, je suis completement perdu, non, pas moi, je ne suis pas une tafiolle ! Mais je crois pourtant que je suis bel et bien tomber amoureux de Jiwan, cet homme, que de base, je détestais juste parce qu'il attirait trop les regards … En y repensant, je suis vraiment pathétique ... Mais qu'en ai t'il de ses sentiments à lui ? M'aime t'il ? Ou est ce que je suis juste un passe temps ? Raaah, je n'aime pas les questions sans réponses !

Il me déposa un baiser sur la joue puis passa sa serviette autour de sa taille et sortit de la cabine, cette cabine qui restera gravée à jamais dans les annales . Après avoir éloigner les curieux, il revenu dans la cabine, je fus quelque peu soulagé, j'ai crû pendant un instant qu'il allait partir en me laissant là, ça n'aurait plutôt mit dans l’embarras, étant donné que je suis complètement nu, si je sortais comme ça, je risquerai de me faire violer ! Il m'enroula dans son peignoir et m'embrassa de nouveau. Ses baisers, je voudrais tellement qu'ils soient éternelles, que je puisse en avoir autant que je veux . J'ai un peu de mal à me l'avouer mais, je me sens vraiment bien avec lui, c'est la première fois que je ressens ça pour quelqu'un, enfin, à part avec moi même.

- Je t'aime..

Hu ? Quoi ? Il a dit qu'il m'aimait ? C'est vrai ? Oui c'est vrai ! Et je l'aime aussi, donc ça veut dire que, nous nous aimons ! * Finement observé patate !* *Raaah toi tais toi !* Bon donc, je dois aussi lui dire que je l'aime, car oui, je l'aime, j'aime Jiwan ! Je veux l'avoir pour moi tout seul, le posséder, corps et âme, je veux le rendre heureux, le voir sourire, lui faire un enfant ... ha non, ça je peux pas.

- Moi aussi je t'aime !

A ces mots, je l'embrassa, comme si c'était la dernière fois.



avatar
Kim Hyun Lee
Botruc

Messages : 128
Date d'inscription : 03/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une douche à l'aurore... (Jiwan&Hyunlee) [(-16)]

Message par Jung Ji Wan le Ven 13 Juil - 13:42

- Moi aussi je t'aime !

Lorsqu'il posa à nouveau ses lèvres sur les miennes, j'eus l'impression de vivre un rêve éveillé. Mes mains vinrent chercher les siennes et je lui rendis son baiser avec toute la tendresse, tout l'amour qu'il m'était possible d'y mettre. Mon grand corps de bête était parcouru de frissons, de picotements semblables à une pluie d'étoiles et de papillons. Ô seigneur, méritai-je vraiment un tel bonheur ? Il en savait si peu de moi...

- On devrait peut-être s'habiller, tu pense pas ?

Je joignis à mes paroles un sourire et lui tendis ses affaires avant d'enfiler les miennes. J'entrouvris la porte pour jeter un oeil dehors et constatai qu'il ne restait plus personne, hormis dans les cabines dont les portes étaient fermées. Je pris alors la main de mon petit-ami et l'entraînai hors de la cabine. Je n'aurais jamais pensé qu'un jour ces lieux allaient avoir un tel rôle à jouer dans ma vie... Avec tout ça j'avais raté une bonne partie de ma matinée de cours. Ma seule crainte était que Suwa s'en serve comme prétexte pour me retenir à l'Académie le week-end où je devais me rendre à l'hôpital. Après un dernier câlin, je le raccompagnai à sa chambre avant d'aller déposer mes affaires dans la mienne et rejoindre ma salle de cours en vitesse et, pour la première fois, avec le sourire.
avatar
Jung Ji Wan
Botruc

Messages : 128
Date d'inscription : 04/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une douche à l'aurore... (Jiwan&Hyunlee) [(-16)]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum